d-mannose.fr
mode d'emploi

Notice d'utilisation détaillé du Waterfall D-Mannose

Cette page est le fruit de notre expérience et des informations obtenues de la part de nos clients. Nous essayons de donner les meilleures informations possibles, cependant rien de ce que nous publions ne doit être considéré comme avis médical. Ces informations s’adressent aux personnes ayant expérimenté les options médicales et qui cherchent à avancer. Le Waterfall D-Mannose est un remède alternatif très efficace. Nous vous donnons des conseils sur l'utilisation de ce remède alternatif. Veuillez consulter votre médecin pour tout avis médical. La façon dont vous utilisez le Waterfall D-Mannose influence beaucoup les résultats que vous obtiendrez.

Combattre la cystite et les infections urinaires avec le Waterfall D-Mannose

Le Waterfall D-Mannose opère avec la plus grande efficacité lorsqu’une quantité suffisamment importante de mannose se trouve dans l’urine. Si vous ne pouvez bénéficier de l’avis d’un nutritionniste spécialiste de ce produit, les conseils qui suivent pourront vous aider.

Il est très important de connaître la meilleure manière d’utiliser le Waterfall D-Mannose selon votre cas, donc pour cela nous vous prions de lire cette page.

Combattre une infection déjà installée avec le Waterfall D-Mannose

C’est une erreur d’arrêter de prendre le produit trop tôt – vous ne voulez pas donner une chance aux bactéries de réapparaître et de causer une nouvelle infection.

Détails :

Dès les premiers symptômes, ou dès que possible, prendre une cuillère à café bombée de Waterfall D-Mannose dans un verre d’eau ou de jus de fruit (pomme, citron, ananas, pas de canneberge ni d’orange).

Répéter une heure plus tard. Puis prendre une cuillère à café rase toutes les trois heures pendant les deux premiers jours, pendant la période éveillée (cependant, cela peut aider, si possible, d’en prendre une pendant la nuit, surtout si vous avez affaire à une infection cuisante). Puis réduire graduellement la dose à trois fois par jour, puis deux fois par jour jusqu’à ce que vous ayiez fini la boîte.

Il est essentiel d'ingérer le d-mannose en dehors des repas. En effet, le mannose étant un gluconutriment, s'il était pris pendant ou juste après un repas, il serait considéré comme un aliment à part entière et serait métabolisé comme tout autre sucre. Il convient donc de le prendre aussi loin des repas que possible afin de lui permettre de parvenir dans l'urine dans son intégralité. Pour cela, prendre le D-Mannose une demi-heure avant les repas ou au moins une heure après les repas.

Certains utilisateurs ont pris une cuillère à café toutes les heures jusqu’à atténuation des symptômes.

Une erreur courante est de boire trop en ayant pris le Waterfall D-Mannose car ceci empêche d’obtenir une concentration assez importante du produit dans l’urine. Il faut donc avoir à l’esprit que le plus important est d’obtenir cette concentration pour bénéficier de l’efficacité du produit.

La deuxième erreur courante est de ne pas boire assez ! Il est important d’ingérer assez de liquide pour pouvoir absorber le produit. Votre corps utilise l’eau pour absorber les gluconutriments et pour leur permettre d’être acheminés à travers les intestins. Prenez un verre d’eau avec le produit, pas seulement une cuillère à café !

Tentez de maintenir l’urine alcaline et non pas acide.
Vous pouvez vous référer aux ouvrages traitant de l'équilibre acido-basique; nous vous proposons également une liste sommaire des aliments acidifiants et alcalinisants. Nous pensons qu'une acidité élevée dans l'urine rend généralement la situation pire qu’avant, pour plusieurs raisons. Nos clients testent souvent leur urine et nous donnent leurs résultats – ceux qui ont une urine acide disent que le problème est plus difficile à régler, ceux qui gardent leur urine alcaline disent généralement qu’ils obtiennent des résultats plus rapides. De toutes façons, les utilisateurs qui disent avoir pris du jus de canneberge (remède naturel prisé en cas de cystite) confirment que cela pas éliminé le problème ou l’a même fait empirer (voir E. coli et canneberge).

Afin de vous aider à maintenir un pH alcalin, nous vous recommandons de prendre deux fois par semaine un bain chaud dans lequel vous aurez ajouté une bonne cuillère à soupe de bicarbonate de sodium. Ce produit a un effet alcalinisant et peut être absorbé au niveau du méat urinaire. De plus, ce bain a la réputation de "destresser".

Un complément alimentaire à base de citrate de potassium, citrate de calcium bicarbonate de sodium et bicarbonate de magnésium peut être également utile, surtout si vous avez des problèmes digestifs. Pris un quart d'heure avant les repas, un tel produit rééquilibre très efficacement le pH de l'estomac et de la sphère digestive. Si vous avez été infecté par E. coli, il se peut que vous notiez une odeur forte dans vos urines au début. Ceci peut être causé par le fait que les bactéries sont évacuées dans l’urine.

Dosage pour l’entretien

Le Waterfall D-Mannose est efficace en prévention si on le prend régulièrement. Certains utilisateurs prennent une cuillère à café avant le coucher – d’autres le prennent également le matin. Le mieux est d’expérimenter et de voir ce qui fonctionne le mieux pour vous, compte tenu de votre propension aux infections ainsi que de l’état de votre système immunitaire.

L’expérience montre que si vous avez été sujet à un cas grave de cystite et que tout s’est terminé après avoir suivi une cure du produit, alors vous n’aurez peut-être pas besoin de prendre le produit tous les jours. Si au contraire vous avez tendance à souffrir de cystites à répétition, vous devrez peut-être prendre le produit une à deux fois par jour pendant trois mois ou plus pour réduire, voire éliminer la propension aux cystites.

En général, une boîte de 50g suffit pour gérer une simple infection. Au-delà, nous recommandons d’utiliser une autre boîte sur le mois qui suit à raison d’une cuillère à café rase avant le coucher ou bien le matin au lever (cela dépend si vous avez tendance à vous réveiller avec une infections ou si elles se passent dans la journée).

L’effet du produit est directement lié à la quantité ingérée. Si vous avez une forte tendance à subir des attaques de cystite, vous aurez davantage intérêt à prendre une plus grande quantité du produit qu’une autre personne qui n’en souffre qu’occasionnellement. Utilisation du Waterfall D-Mannose en prévention

La quantité de produit à prendre en prévention varie selon la tendance de chacun à subir des attaques de cystite. Ce qui suit sont des suggestions, c’est à vous de trouver ce qui vous convient par expérimentation.

Suggestion pour une cure d’entretien sur les trois premiers mois

Femmes enceintes, enfants, bébés, animaux

Le Waterfall D-Mannose est un gluconutriment et non pas une toxine, donc son utilisation est beaucoup plus sûre que n’importe quel antibiotique connu.

Pour les enfants, les bébés et les animaux, le dosage devrait être ajusté en proportion de leur poids, en prenant pour base le poids d’un adulte humain. En tant que gluconutriment, le Waterfall D-Mannose va traverser la barrière placentaire mais il est peu vraisemblable qu’il cause quelque dommage à l’embryon, de même qu’une cuillère de sucre ne le ferait pas. En fait, les recherches montrent que l’embryon a besoin du d-mannose pour son développement normal (vous en produisez naturellement une certaine quantité). Cependant, si vous êtes enceinte, nous recommandons fortement que vous consultiez un médecin avant de prendre le produit. Problèmes, cas spécifiques

Ce que nous savons de certains cas particuliers:

Lorsque vous avez une infection à E. coli et que vous parvenez à obtenir une forte concentration de Waterfall D-Mannose dans l’urine, d’après de nombreux témoignages très positifs de la part de nos clients vous n’aurez aucun problème à vous débarrasser de l’infection. Cependant, il y a quelques cas pour lesquels cette concentration est plus délicate à obtenir. Les personnes sujettes à la maladie Coeliaque, à la maladie de Crohn ou de Whipple, à l’inflammation chronique de la paroi de l’intestin grêle, ou à une infection liée à un parasite comme Giardiasis ou Hookworm rencontrent des problèmes pour absorber les nutriments de la nourriture. Des quantités très élevées de bactéries intestinales (surtout E. coli et Salmonella) peuvent également réduire les quantités de d-mannose parvenant dans l’urine. Dans ce cas, il semble logique de penser que le d-mannose fonctionnera mais en s’accouplant à la bactérie intestinale et non à la bactérie du tractus urinaire.

La solution dans ces cas serait soit d’augmenter les quantités de chaque prise, soit d’augmenter la fréquence des prises, soit les deux. D’un autre côté, les utilisateurs(trices) ayant la maladie d’Hodgkin ou Scleroderma ou similaire auront peut-être une capacité d’absorption des nutriments plus élevée et auront donc besoin de prendre moins de Waterfall D-Mannose pour parvenir au même résultat. Uréthrite, infection de l’urèthre

Méthode suggérée:

Pour les infections purement uréthrales, le traitement sera plus long pour se débarrasser des infections car, en toute logique, le Waterfall D-Mannose présent dans l’urine ne reste pas très longtemps au contact avec l’urèthre. Pour plus d’efficacité, vous pouvez essayer la méthode que les médecins recommandent pour obtenir un échantillon d’urine propre : coupez le flux d’urine pour augmenter la pression et nettoyer l’urèthre. Si vous voulez tenter l’expérience vous pouvez utiliser des doigts propres pour retenir de l’urine dans l’urèthre lorsque vous êtes sur la fin de la miction et qu’il n’y a plus beaucoup de pression en amont du flux. Comptez jusqu’à 60 et lâchez tout. Vous pouvez procéder ainsi à chaque miction lorsqu’il y a du Waterfall D-Mannose dans votre système. Cette méthode peut aider le Waterfall D-Mannose à détacher les bactéries de la membrane de l’urèthre. Nos clients nous disent qu'une semaine est nécessaire pour effacer les symptômes au niveau de l’urèthre mais une amélioration est ressentie dès les premiers jours. Au début, il se peut que vous trouviez cette méthode inconfortable, mais la plupart des utilisateurs(trices) la trouvent inconfortable seulement les premières fois. Il ne sert à rien de stopper le flux par la seule force de la volonté au niveau de la vessie – votre urèthre ne serait pas pleine d’urine ; vous devez stopper le flux de l’extérieur.

Si vos symptômes ne disparaissent pas rapidement, vous devez consulter votre médecin. Souvenez-vous que les symptômes qui font penser à une cystite peuvent être causés par d’autres problèmes tels que blocages, calculs au niveau de la vessie, problèmes de prostate, problèmes rénaux, maladies sexuellement transmissibles, virus et infections fongiques.

Cystite interstitielle

Le Waterfall D-Mannose n'est pas efficace contre tous les types de cystite intertitielle. Cependant, le produit semble soulager les symptômes chez de nombreuses personnes atteintes de cette maladie. Il existe de nombreuses hypothèses concernant les causes possibles de la cystite interstitielle. Certaines sources avancent une première infection bactérienne dont l'évolution défavorable est à l'origine de l'inflammation chronique. Il semblerait que les bactéries E. coli puissent continuer à susciter une inflammation, même ayant été "empoisonnées" par les antibiotiques car les débris d'E. coli même mortes peuvent continuer à s'attacher aux parois de la vessie ou demeurer à l'intérieur de ces parois. Dans ce cas, expérimenter avec le D-Mannose peut apporter un certain soulagement, et en tout cas ne causera pas de mal.

Une autre hypothèse évoque l'incapacité des cellules épithéliales des muqueuses de la vessie à se reconstituer normalement. Nous en déduisons l'hypothèse que des bio-films consitués de cellules épithéliales viennent s'accumuler dans la vessie, abritant des souches de bactéries non-détectables lors de l'analyse urinaire mais pouvant être la cause de l'inflammation chronique. Il existe une catégorie d'enzymes dites enzymes systémiques capables de digérer les tissus cicatriciels dans l'ensemble du corps. Ingérées par voie orale, ces enzymes viennent réduire tous les tissus qui sont "en excès". Nous recommandons donc de prendre du Serracor en association avec le D-Mannose. De plus, le Serracor contient l'enzyme serratiopeptidase dont l'action anti-inflammatoire a été largement documentée.